“De quelle couleur est ta peau noire ?”, le cycle dédié à l’écriture créative à ne pas manquer !

Si vous l’avez manqué, l’équipe Atayé et moi-même avons débuté un cycle d’ateliers dédiés à l’écriture créative. La seconde séance est mi-mai, et en attendant de vous faire un compte rendu détaillé de cette expérience, je vous laisse découvrir le programme…

 

DESCRIPTION

***TOUS LES ATELIERS SONT COMPLETS : ECRIVEZ-NOUS À revue.atayye@gmail.com POUR VOUS INSCRIRE SUR LA LISTE D’ATTENTE.*** 

Les ateliers de la Revue Atayé sont de retour !
Et cette fois ci, c’est autour d’un cycle de 3 séances inéditesque nous vous proposons de nous retrouver !

“De quelle couleur est ta peau noire ?” est un cycle d’ateliers d’écriture créative animé par l’auteure Laura Nsafou (Mrs Roots) et la Revue Atayé, ayant pour but d’interroger et d’explorer les descriptions et l’étymologie autour des corps et personnages noirs dans l’espace littéraire.
Comment décrire les cheveux crépus sans utiliser les mots “coton”, “frisés” ou “crépus” ? Quels sont les écueils à éviter pour décrire ou construire l’identité des personnages non blancs en littérature ? Comment placer ses personnages non-blancs et complexes au centre et non à la marge dans l’histoire ? 
Nos objectifs : stimuler l’imagination, déconstruire les stéréotypes et les idées reçues, dépasser des frontières à chaque séance, proposer de nouvelles approches et méthodes d’apprentissage à chaque atelier.

Atelier 1 le 28 avril – Déconstruire un imaginaire colonial : “Couleur ébène”, “apparence féline”… Doit-on se réapproprier un vocabulaire colonial ou s’en affranchir ? Comment innover la description des corps noirs ?

Atelier 2 le 19 mai – Identifier son lecteur : Un enfant décrira sa peau comme “marron”, là où un discours dominant chez les adultes le catégorisera comme noir. Comment naviguer entre ces réalités étymologiques, entre description littéraire et description sociale (où la race émerge) ? Il est important d’identifier son lectorat et le genre de son oeuvre.

Atelier 3 le 30 juin – Au-delà des clichés genrés, la réinvention : La description d’un homme noir* n’implique pas les mêmes écueils que la description d’une femme noire*. L’âge de ces derniers, leurs classes sociales, leur sexualité sont autant d’éléments qui subissent une représentation déjà écrite pour eux. Example : une femme noire droguée ou prostituée dans un thriller; hypervirilité de l’homme de banlieue, violent, etc. L’omniprésence des clichés est ce qui nous permet d’offrir une nouvelle palette d’originalité et de créer des personnages noirs queer, mal-entendant.e.s, asexué.e.s…

Rejoignez-nous chaque matinée de 10h30 à 13h30 durant ces 3 dates, au Hasard Ludique (Porte de Saint Ouen) et participez ainsi à des moments d’échanges et de création artistique et littéraire autour de vos personnages, avec l’interventions d’auteur.e.s et d’artistes dont le travail revisite les questions d’identité et de représentations.

Les ateliers seront animés par la Revue Atayé et Laura Nsafou alias Mrs Roots, une auteure et bloggeuse afroféministe. Depuis quelques années, elle décortique ses lectures et s’intéresse à la mise en avant des artistes et auteur.e.s afrodescendant.e.s à travers son blog mrsroots.fr.
En 2017, elle a publié son roman, “À mains nues” aux Editions Synapse et un livre pour enfants intitulé “Comme un million de Papillons Noirs” aux Editions Bilibok.

CAPACITÉ : 15 personnes/atelier

PRIX : Les ateliers sont payants et s’inscrivent dans un désir de développer nos activités et proposer des travaux et services de qualité aux publics.

À PROPOS DES ATELIERS D’ÉCRITURE ATAYÉ

Les ateliers d’écriture créative Atayé, on pour but de transmettre un savoir à un public amatteur tout en ciblant les jeunes auteur.e.s et artistes de la région parisienne.
Avec des thématiques – construites avec l’aide d’auteur.e.s invitées – aussi vastes que la transmission familiale, écrire à partir des sens, écrire sur le cheveu, écrire sur les violences sexuelles, notre objectif est de susciter l’envie d’écrire sur des sujets dits tabous et sociétaux, ou dont on ne parle pas assez dans nos environnements respectifs.
Nous souhaitons aussi insuffler l’idée qu’il y a mille et une manières de raconter ses histoires et autant de façons et d’outils pour apprendre à les coucher sur le papier.

À PROPOS DU HASARD LUDIQUE

Ancienne gare de la petite couronne parisienne construite durant le 19e s., le Hasard Ludique ouvre ses portes en avril 2017 et devient ce lieu culturel hybride où cohabitent une salle de spectacles, une riche programmation plurielle (concerts, soirées, conférences, spectacles jeune public…), une salle d’atelier de pratique artistique collective et un bistrot gourmand, le tout dans une ambiance conviviale propice à la spontanéïté et la mixité.
www.lehasardludique.paris

POUR PLUS D’INFOS, cliquez ici.

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

Le Tchip, podcast d’ARTE Radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *