Les gens et le racisme, un problème d'égo

Un bonne réflexion à l’issue d’une discussion avec Ms Dreydful sur cette tendance à faire du racisme une affaire d’égo offensé qui nie le système des oppressions et enrichit l’idée que le racisme est tabou. A cet article, j’ajouterai seulement qu’à réduire sa réaction “je ne le suis pas” et non une seule fois à un “pourquoi tu dis ça ?”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *